Née le 10 février 1973 en Égypte, j'ai grandi à Genève.

Puis à 20 ans, retour au Caire où j’ai terminé mes études universitaires avec un Bachelor de Sciences Politiques de l’Université américaine, tout en faisant mes débuts de journaliste au sein de titres égyptiens francophones et anglophones.
Pyramides
Ma passion d’alors: la politique étrangère des Etats-Unis, que m’ont transimse des professeurs américains exceptionnels sur ce campus cairote. Ce domaine ne cessera pas de me passionner.
De retour en 1996 en Suisse, je cherche un premier job, et me fais engager par une banque privée pour relire de la recherche boursière en français et en anglais. On est alors en plein boom des valeurs Internet. Je me découvre une passion inattendue pour la finance. Après m’être formée dans le domaine de l’analyse boursière et obtenu un MBA en 1998 de la Business School Lausanne, je rejoins, après 4 ans de banque, le monde du journalisme économique et financier. S’ensuivront deux périodes: 9 ans à la rubrique Finance du journal Le Temps, puis 9 ans – encore – à la rédaction du magazine Bilan, dont près de 5 ans comme rédactrice en chef du magazine économique de référence.
Wall Street
C’est en 2008 qu’éclate la crise financière alors que je suis encore au Temps. Elle aiguise mon sens critique. Je cherche un sens aux événements, et publie alors le bestseller « UBS, les dessous d’un scandale », une enquête qui me fait découvrir le rôle unique des livres pour le journalisme de fond. Je rejoins ensuite Bilan et en parallèle, publie trois autres livres jusqu’en 2016. Journaliste indépendante depuis juin 2019, je souhaite poursuivre l’écriture d’essais critiques, accompagnés d’éditos et vidéos que vous trouverez sur ce site. L’information économique requiert, plus que jamais, un décryptage minutieux et vigilant car elle ne saurait être prise pour argent comptant, avec les biais inévitables dont souffre l’information dans un contexte de tensions géopolitiques.
Le journalisme ne m’est pas venu de très loin. Mon père, Nabil Zaki, un Copte d’Egypte décédé en 2019, a exercé toute sa vie ce métier au Caire, tout en s’imposant comme une figure politique d’opposition laïque et socialiste et une voix des minorités chrétiennes. Ma mère, égyptienne d’adoption genevoise, Salwa Salaheldin, a fait une longue carrière d’interprète à l’ONU. Depuis 2007, je suis mariée à Philippe Longchamp, sociologue et professeur à la Haute école de Santé (Vaud), et nous avons deux filles, Isis et Almaz.

1979

Myret Zaki

2019

1980

Arrivée à Genève

1991

Début d’études à UNIGE

1995

Je termine mes études à l’AUC
Retour à Genève...

1996

Premier emploi dans une banque privée

1998

MBA de la Business School of Lausanne
La crise financière frappe...

2009

Rédactrice en chef adjointe à Bilan

2010

J’écris mon second livre, Le Secret bancaire est mort, vive l’évasion fiscale.

2016

Parution de mon quatrième livre, La finance de l’ombre a pris le contrôle, co-écrit avec Dominique Morisod.

Mes livres